Nouveau shop, 10% avec le code BIENVENUE

Culture cannabis : techniques de séchages de la weed après récolte

Après la récolte démarre le processus de séchage de la marijuana. Le séchage de la weed prépare vos têtes à être consommées. Il s’agit de l’une des phases les plus importantes pour obtenir les meilleures têtes de cannabis possibles et une bonne qualité du produit ! Mais alors, comment faire sécher de la weed ?

En quoi consiste le séchage de la weed ?

La patience est une vertu ! Après des mois de culture des plants de marijuana, faire les choses rapidement n’est pas la meilleure solution. Et pour cause, vous risquez d’abîmer votre culture tant désirée. De ce fait, lorsque vous effectuez votre récolte, il faut sécher les bourgeons. L’objectif est d’éliminer l’excès d’eau dans la culture du cannabis et d’extraire et séparer une grande partie du contenu de la chlorophylle.

Les variétés récemment coupées se composent de 75 % d’eau, qui doit réduire jusqu’à 10 à 15 % en quelques semaines. Notez qu’une trop forte humidité des bourgeons frais n’offre pas la possibilité de les brûler correctement. De même que la concentration de cannabinoïdes n’est pas au maximum de son potentiel. Effectivement, le THC étant encore à l’état inactif, il est important de sécher les fleurs de cannabis afin d’obtenir leur transformation.

À lire aussi >> Réaliser un curing cannabis parfait facilement

Les solutions pour faire sécher de la weed

Le séchage est une étape de la culture à ne pas négliger, au même titre que la germination, la croissance et la floraison. En effet, réussir le séchage du cannabis est la garantie d’une herbe de haute qualité

faire sécher cannabis

Faire sécher le cannabis sur un étendoir

Pour bien faire sécher de la weed, il est courant de réaliser les suspensions des branches entières à l’aide de pinces à cordes à enrouler ou à des étendoirs. Il est aussi tout à fait possible d’installer un grand sèche-linge spécifique à cette activité. Ces séchoirs modernes peuvent être trouvés dans des magasins spécialisés.

La weed doit sécher pendant 15 à 30 jours, pendant lesquels il est important de contrôler régulièrement le niveau de température et d’humidité. Vous l’aurez compris, le but est d’évaporer correctement la chlorophylle et l’humidité. 

À lire aussi >> Que faire des feuilles de cannabis ?

Faire sécher la majiruana via des méthodes alternatives

Il existe d’autres méthodes de séchage de la weed, moins conventionnelles certes, mais tout aussi efficaces. Celles-ci vous permettent de sécher la marijuana rapidement, en limitant la quantité de terpènes et de cannabinoïdes. Muni de sachets de papier kraft, introduisez les fleurs dans des enveloppes et mettez-les dans l’une des rainures de l’air conditionné. Vous pouvez aussi sécher le cannabis au soleil.

Une fois les grandes feuilles retirées, trouvez un lieu sec, frais et sombre avec une ventilation adéquate. Gardez à l’esprit que plus le séchage est lent, plus les fragrances et les saveurs des plantes sont préservées, tout en réduisant le désagréable goût de verdure que la chlorophylle peut parfois causer.

Pour aller plus loin >> Comment bien conserver son cannabis ?

Meilleures ventes

du mois

Nos promos du moment

Nos derniers articles

achat de beuh et cannabis

Achat weed et cannabis en ligne légal​

Space cake : les 10 meilleures recettes !

L’histoire du cannabis en Inde

Qu’est-ce que le Kief ou Skuff (cannabis) ?

Est-ce que le CBD est bon pour le cœur ?

Le CBD peut-il provoquer un AVC ?

Dundees sur les réseaux !

Elue meilleure Fleur 2023

Le produit le mieux noté de l’année

Frosted Gelato Cali

Embrace the Chill, Ignite the Spirit

4.50 (4) avis

À partir de

4,80 €/g

«Livraison efficace»

Sophie M.

Avis publié le 20.08.23

«Saveur sublime et effet relaxant, je suis conquis.»

Lucas T.

Avis publié le 15.08.23

«Parfait pour se détente.»

Chloé D.

Avis publié le 08.08.23