Nouveau shop, 10% avec le code BIENVENUE

L’effet du cannabis sur la conduite : les dangers et sanctions

La consommation de cannabis altère les capacités clés d’une conduite adéquate, à savoir, observer la route, prendre une décision et agir à une information urgente.

Ces dernières années, les scientifiques se sont penchés sur les effets du cannabis et sur ses impacts sur la conduite de véhicules. Ces études ont nécessité l’utilisation d’un simulateur et la réalisation de tests sur route afin de donner les meilleurs résultats possibles. 

Les conclusions tendent à prouver qu’un conducteur sous l’emprise du cannabis voit ses capacités réduites. En conséquence, il éprouve des difficultés à analyser toutes les données qui doivent lui permettre de maîtriser sa voiture. En matière de répression, les autorités marquent les différences entre le CBD et le THC. Elles ciblent essentiellement la détection de THC, jugé comme étant la principale cause de cette diminution de capacités. 

Les dangers du cannabis au volant :

La conduite sous l’emprise du cannabis multiplie par 1,65 le risque d’être responsable d’un accident mortel. → Un accident mortel sur cinq implique un conducteur positif aux stupéfiants. Cette part passe à un accident sur trois, la nuit au cours des week-ends. Source Securite-Routiere.gouv.fr

Comment le cannabis affecte-t-il la conduite automobile ?

Des recherches ont permis de découvrir que la consommation de cannabis réduit le temps de réaction de 17 % à 20 %, que ce soit chez le fumeur régulier ou le fumeur occasionnel. Pour ce dernier, les effets ont également tendance à être plus prononcés et durent plus longtemps. 

risque de fumer au volant


Une étude québécoise a permis de mettre en évidence les principaux effets du cannabis chez le conducteur. Celui-ci est victime d’une baisse significative de l’attention et est beaucoup moins réactif qu’en temps normal. De ce fait, il est moins susceptible de réagir efficacement aux imprévus. Il a des difficultés à rester sur la voie, ainsi qu’à estimer sa vitesse et la distance qui le sépare des autres véhicules. 

Quels sont les risques de consommer du cannabis au volant ?

Compte tenu de la baisse de performance constatée chez le conducteur sous l’emprise du cannabis, les risques de causer un accident mortel sont élevés. En 2020, les forces de l’ordre ont adopté une procédure permettant d’effectuer des tests salivaires chez les automobilistes, qu’ils aient commis une infraction ou non, ce qui permet d’optimiser les chances d’identifier les fumeurs au volant. 

Dans le cas où le test serait positif, la personne identifiée se verra proposer de payer une contravention de 200 euros et entraînera une inscription sur le casier judiciaire. Mais si l’affaire est transmise au Procureur, il se peut que ce dernier procède à un rappel à l’ordre avant de le classer sans suite. 

Meilleures ventes

du mois

Quand conduire après avoir fumé un joint ?

Un fumeur de joint commence à en ressentir les effets un quart d’heure après sa consommation. En moyenne, ces effets risquent de persister 8 à 12 heures après la prise, durée pendant laquelle le cannabis reste dans le sang. Toutefois, cette durée peut varier sensiblement d’un individu à un autre. Pour en savoir plus, nous vous avons concocté un petit guide sur la durée de détection du cannabis par un test salivaire

Elle dépend d’un grand nombre de variables, de son état physique au contexte entourant sa consommation. Ces facteurs influencent non seulement la durée, mais également l’intensité des effets.

cannabis au volant 

Peut-on conduire après avoir consommé du CBD ? 

Malgré la faible teneur en THC des les meilleures fleurs de CBD à petit prix, les conducteurs doivent surveiller leur consommation avant de prendre le volant. En effet, le cannabidiol est connu pour ses vertus relaxantes. Mais à trop forte dose, il risque de causer une somnolence. 

Le dosage un élément important

Les amateurs de weed doivent faire attention à la dose qu’il consomme avant de prendre le volant. Les bienfaits du produit sont nombreux, mais il recèle également des effets qui peuvent avoir plus d’intensité suivant la quantité consommée. 

Il est alors important d’adopter un usage quotidien normal, qui est le mieux adapté à la morphologie du consommateur. Un conducteur ne court aucun risque tant qu’il respecte le dosage maximum de 70 mg de cbd par jour. Au-delà de cette limite, les risques de somnolence sont accrus, ce qui peut nuire à sa conduite.  

Le CBD est-il détectable au test salivaire ?

La législation CBD France limite le taux de THC autorisés dans les produits vendus en boutique. Il est toujours possible que ce taux suffise à engendrer un résultat positif au test salivaire. Toutefois, les chances sont infiniment moindres que pour les cas de consommation de cannabis récréatif. Mais dans cette éventualité, il est toujours possible d’effectuer des tests plus poussés, notamment avec le test urinaire ou la prise de sang.

Nos promos du moment

Nos derniers articles

achat de beuh et cannabis

Achat weed et cannabis en ligne légal​

L’histoire du cannabis en Inde

Qu’est-ce que le Kief ou Skuff (cannabis) ?

Est-ce que le CBD est bon pour le cœur ?

Le CBD peut-il provoquer un AVC ?

Test : comment savoir si je suis un gros fumeur de joint ?

Dundees sur les réseaux !

Elue meilleure Fleur 2023

Le produit le mieux noté de l’année

Frosted Gelato Cali

Embrace the Chill, Ignite the Spirit

4.50 (4) avis

À partir de

4,80 €/g

«Livraison efficace»

Sophie M.

Avis publié le 20.08.23

«Saveur sublime et effet relaxant, je suis conquis.»

Lucas T.

Avis publié le 15.08.23

«Parfait pour se détente.»

Chloé D.

Avis publié le 08.08.23